Publié le

Les rêves – page 3

 

Le mot » ange » signifie « messager » . Ainsi les rêves , ces messagers qui  assurent une relation entre inconscient  et conscient, sont comme des anges!

Chaque soir avant de s’endormir il est  important de demander – vous pouvez  demandez à votre inconscient, à votre ange gardien, à votre double quantique, à Jésus, Marie…comme vous préférez- de vous apporter pendant la nuit la solution à tel problème ou blocage que vous rencontrez en ce moment, un éclairage sur une situation confuse…C’est la dernière pensée avant de s’endormir qui est essentielle.

 

Immanquablement la réponse vous est donnée, même si vous ne vous souvenez pas de votre rêve, même si vous n’arrivez pas à l’interpréter, à le lire. Lire. Le verbe « cara » en Hébreu: Il est mentionné dans la Genèse biblique bien que la traduction n’en donne pas l’esprit.

 

« Dieu les bénit et leur dit:

« Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre et soumettez là; dominez sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et tous les animaux qui rampent sur la terre. »

Genèse 1,28.

 

Nous avons  là le plan de route de notre individuation

Tout d’abord, être fécond, créatif, multiplier. Pas de travail d’élévation et de conscience sans enracinement à la terre, vivre pleinement notre incarnation, nous sommes des êtres de chair et de sang. Sans  toutefois nous laisser prendre au piège de l’illusion -ce qui est le propre du grand séparateur, le diable- de la matière

Lors des rites pratiqués dans les sagesses  chamaniques par exemple , avant d’expérimenter voyages  et autres états modifiés de conscience, les personnes sont invitées à ressentir pleinement le contact de la terre sous leurs pieds nus, de sentir comme des racines sous la plante des pieds qui va profond vers la terre  et alors monte par les pieds, dans les jambes et tout le corps l’énergie de cette terre ,son feu, lave, ses eaux souterraines, cette terre qui est notre mère, qui nous porte et que nous enfantons à notre tour; Cette terre à aimer, à protéger.

Le « dominez » ainsi traduit  est archifaux. Le verbe utilisé, » cara » signifie à la fois, nommer, lire, interpréter. C’est l’un des aspects extraordinaire des mots en hébreu, de dire une chose et souvent son contraire et d’ouvrir une multitude de sens. »Un éclat de lire » comme raconte le titre du livre de Marc Alain Ouaknin. Cette ouverture de sens fait que dans le Talmud la vérité reste ouverte et insaisissable. Il n’est pas indispensable de vouloir avoir raison à tout prix, de vouloir faire triompher une seule version de la « vérité ».D’ailleurs une vérité enfermée qui devient une certitude est tout sauf la vérité, cela devient un vieux dogme rabougri sans sève de vie, enfermé et enfermant…et quand l’Enfer me ment…

L’Adam, l’être humain donc est invité à « cara », à lire, à nommer à interpréter. Quoi?  » les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et tous les animaux qui rampent sur terre »

Les poissons, dag en hébreu parlent d’un passage, une porte à franchir -D, dalet veut porte la porte, delet- pour trouver à l’intérieur -symbolisme du G , en allant d’oasis en oasis comme Gamal, le chameau qui traverse les déserts,-le A, alef représentant l’unité au coeur du silence, la présence Divine en Soi et partout. Il s’agit là d’interpréter les signes, paroles ,expressions de l’inconscient, individuel et collectif. Le premier hiéroglyphe de la lettre Noun  est la figure d’un poisson qui sort de l’eau: l’inconscient qui devient conscient, c’est à dire que là nos contenus psychiques inconscients deviennent conscient. On retrouve souvent cette image. Pendant le Déluge, l’épreuve se termine quand la colombe revient avec un brin d’olivier au bec, signe qu’enfin  on trouve une terre émergée, ce qui signifie que dans le travail d’individuation, ce chemin d’identité que symbolise Noé et le déluge, les contenus psychiques enfouis dans l’inconscient sont devenus conscients.

Les oiseaux , Tsipora, comme le prénom de la femme de Moïse,( le féminin intérieur de Moïse ,celui qui traverse les eaux de l’inconscient) est ce qui lui permet l’envol spirituel, l’oiseau est une allégorie de l’esprit qui s’élève et voyage dans les cieux. Après avoir compris le message des profondeurs de l’inconscient avec les poissons ,l’homme s’ouvre par le haut et devient la coupe  recueillant les informations venues d’en -haut, du monde de l’esprit, du ciel, de Dieu, des anges, de la Conscience Suprême…

 

Les animaux qui rampent sur la terre, racontent nos instincts, nos sentiments, nos pulsions de vie.

Le rêve nous est donné pour nous permettre de « lire » d’ interpréter » nos contenus psychiques inconscients  afin de les rendre conscient. Cela nous permet de conscientiser les choses, de nous développer , de guérir. Le rêve est un médecin, un guérisseur .Si nous le méprisons, il s’évapore comme la rosée au petit matin. Les alchimistes utilisent cette image du recueil de la rosée au petit matin. Dans le  Mutus Liber on voit des personnages essorer des draps emplis de rosée en pleine nature: recueillir la rosée de nos rêves…qui nous enseignent et nous transmettent une juste vision des choses et de plus qui nous permettent de passer à l’action comme le disait si justement le psychanalyste Tobie Nathan.

Vous avez dormi. Vous vous réveillez… et voilà que le seul bout de rêve dont vous vous souvenez semble incompréhensible « sans queue ni tête », il ne veut rien dire! mais si il veut dire! Il contient la réponse demandée. Le problème et souvent que nous nous attendons à tel type de réponse et ce n’est pas forcément comme çà que nous parvient la réponse. Je me souviens qu’un jour j’étais partie dans la nature, chez moi, pour une courte « Quête de vision ». J’avais demandé à voir plus clair dans ce qui m’entravait alors, car je ne me sentais plus en paix à l’intérieur de moi, je portais un poids dont j’ignorais la cause, enfin je l’occultais. Je suis rentrée bredouille de cette quête, agacée même  je n’avais pas cessé de me piquer les pieds dans les épines de salsepareille qui tapissent le sol à certains endroits. Chasse bredouille, mauvaise pêche. Ce n’est que quelques jours plus tard que j’ai compris la réponse pourtant claire de l’univers à ma question. Je parlai avec une amie qui se plaignait des difficultés qu’elle avait avec sa mère à gérer  à la maison. Le lien s’est aussitôt établi. Les pieds, qui sont en contact avec la terre, symbole de la mère, les pieds sont liés à la mère surtout la plante des pieds. Les piqûres de salsepareille sous mes  pieds incarnaient le problème  relationnel avec ma mère, qui était aigu à ce moment là de ma vie,  et annonçait les soucis qui allaient venir  en même temps qu’elle …Alors voilà: la réponse est toujours donnée. Un peu de patience, vous ne l’entendrez  peut- être pas de suite, par contre restez ouverts, soyez tout ouïe! Ne forcez rien avec l’intellect; Lâcher prise et restez confiants, dans la gratitude, ouverts et émerveillés!

à suivre…

 

 

 

Publié le

Extraits du Tarot Quantique…un dialogue amoureux – de Chantal Mione

 

                       

 

Le  Tarot 

    Quantique…

                   un dialogue amoureux…

                       

Une promenade initiatique et un dialogue avec mon double quantique au fil du Tarot de Marseille   http://chantal-mione.org/livres/

 

 

 

 » Ora, Lege, Lege, Lege,

                  Relege, Labora et invenies »

 

    « Ce que l’âme perçoit comme essence absolue est l’unicité de la totalité des choses, le grand tout, qui comprend tout. »

                                                         Asvaghosa: L’ éveil de  la foi

 

 

Le tarot, les contes, les mythes…s’adressent à notre être profond endormi dans la forêt de l’inconscient pour le réveiller… Alors ils nous parlent la langue du cœur et des symboles, et ce langage des oiseaux,  qu’entend si bien notre inconscient.

 La grande force du tarot réside dans le procédé appelé « langue des oiseaux ». Il nous convie à un chemin d’éveil.

Cette langue des oiseaux était définie au Moyen Âge comme la Gaie Science, le Gai Savoir, ou encore la Dive Bouteille de Rabelais.

Dans ce miroir qu’est le tarot,  tout un champ d’archétypes et de symboles met en lumière notre potentiel et crée un pont entre conscient et inconscient  C’ est un livre sacré à contempler le coeur ouvert..  Un périple dont nous sommes le héros : la voie de l’âme en Dieu.

Le Tarot s’origine dans la nuit des temps et son apparition reste mystérieuse, il existait certainement déjà dans l’Egypte ancienne.  TAR. RO en égyptien signifie: la Voie Royale et dénote ainsi son caractère initiatique et alchimique.

Le Tarot de Marseille, dont il est question ici,- plus particulièrement celui de Camoin-Jodorowsky-  est celui des imagiers du Moyen Âge et a été conçu comme un livres d’images pour transmettre un enseignement ésotérique à une période où l’Eglise voulait formuler un enseignement exotérique, et donner l’idée d’un Dieu extérieur et Tout-Puissant.

Le livre du tarot est écrit en symboles, dont le propre est de cacher et révéler en même temps, comme le Mutus Liber, le livre muet de l’alchimie,- la Papesse nous le présente grand ouvert d’ailleurs- histoire mythique et mutique ,mutante,  et ouvre à un processus de transmutation, tout en donnant réponse aux questions:

« Qui suis-je? D’où je viens et où  vais-je? »

Soyez les bienvenu(e)s dans ce voyage enchanté, ce parcours initiatique  pour aller à la rencontre et connexion avec son Soi supérieur….

 

Le Tarot nous offre des possibilités de changement et représente un processus avec les étapes précises que figurent d’énigmatiques arcanes, en relation les unes avec les autres comme l’interconnexion  quantique des choses. Elles ne sont pas isolées les unes des autres, mais des parties intégrées du tout. La réalité réside dans cette interconnexion quantique de toutes choses existantes, inséparables d e l’univers dans sa totalité.

 Dans cette vision là, le Tarot, la physique quantique, les textes sacrés, la pensée taoïste..sont très ressemblants…

 

     Ce livre, je l’écris pour vous parler d’une histoire d’amour. Finalement, il n’y a que ça qui m’intéresse, les histoires d’amour…

Marc Chagall- Le cantique des cantiques

 

…Lèves-toi, ma bien-aimée,

ma belle, viens!.. »

Cantique des Cantiques 2  8-13.

 

Le tarot est ce dialogue amoureux entre le bien-aimé et la bien-aimée, représenté en filigrane par le chevalier en quête de sa dame, l’histoire d’une rencontre intérieure d’une époustouflante beauté au cours de laquelle je prends conscience que je suis l’enfant chéri de toute la Création, embrassé  de toute éternité par l’Être que Je Suis, qui était, qui sera…

Un Cantique des Cantiques…ou  Quantique des Quantiques?

 

 

CHAPITRE I

                                       INTRODUCTION ET METHODE

 

Beaucoup d’ouvrages ont été écrit sur le tarot .Des ennuyeux, des très pointus, des méthodiques où il s’agirait d’apprendre par coeur la signification de telle ou telle combinaison, des lectures de premier degré, d’autres plus profondes, des  ouvrages intéressants, des très intéressants, des vraiment très intéressants…

Mon propos n’est pas de vous donner des leçons, ni  un guide d’apprentissage du tarot. Je désire vous transmettre peut-être d’autres clefs de lecture, et vous le présenter comme le miroir d’Alice au Pays des Merveilles, qui vous permettrait d’accéder à l’autre réalité, celle du champ des possibles, qui vous permettrait de ré-informer votre réalité ordinaire et opérer toutes sortes de changements. Ces clefs de lecture sont les miennes et je vous les donne bien volontiers, mais peut-être, je l’espère, en trouverez vous d’autres car chacun peut y trouver sa propre nourriture et elle peut changer de saveur d’un jour à l’autre! Ce que me montre aujourd’hui le Bateleur n’aura peut-être rien à voir avec ce qu’il me suggérera demain par exemple. Il est important d’aborder à chaque fois tel ou tel arcane comme si je le découvrais pour la première fois. ..                                                                             

  

Je le dis et le redis, il en va du tarot comme des contes, des mythes ou des textes sacrés; leur lecture se fait à des niveaux divers, plus ou moins profonds et en relation avec le degré de profondeur où vous  êtes rendus dans votre travail intérieur, dans la descente en votre terre profonde.

Ce qui m’avait frappé était les correspondances entre certains arcanes avec des états intérieurs de mutation, de crise, de stagnation, de profond bouleversement, de mise en cohérence avec soi, de solitude ou de conection avec nos ressources, nos périodes de lâcher-prise, d’éveil…avec toutes les étapes de croissance de l’âme que nous sommes amenés à traverser pendant notre vie et qui font partie de ce que Jung appelle  « la voie d’individuation ».

 

 

 

 

 

Quand je suis » le Chariot »,  par exemple, le choix est posé et il me reste  alors à trancher pour choisir ma direction. La lame du Zaïn est là pour m’aider à trancher. Si je ne le fais pas, je vais me sentir coupée, séparée et finalement bloquée malgré mon désir conscient d’avancer. En décodage biologique cela s’appelle un conflit de déplacement; Ce Chariot peut venir me parler de ce conflit là et aussi il me donne le remède:

« Utilises  ta  lame et tranches à présent. Ce n’est plus le temps de l’hésitation. Oses. »

 

…  Le fait de pouvoir lire chaque arcane en correspondance avec la lettre hébraïque correspondante a ouvert encore d’autres clefs de lecture, d’autres portes.  Les arcanes du tarot sont indissociables des lettres hébraïques et lors de mes stages je travaille toujours chaque arcane en regard de la lettre hébraïque correspondante. Souvent les stagiaires viennent d’abord étudier les lettres ou après .Les deux vont ensembles…

Plus récemment , j’ai eu la chance immense de participer aux stages de Calibrage Quantique* de Benoît Paquette, et la découverte de cet outil fantastique a été un vrai plus dans  mes thérapies et dans  ma vie.

Un matin j’ai reçu la vision claire du tarot en tant qu’outil d’information quantique et comment l’utiliser comme transformateur de conscience permettant une vraie révolution quantique dans notre vie. C’est grandiose, et simplissime:

 Je m’adresse à chaque arcane comme à un autre moi-même, qui existe dans une autre réalité, dans ce qu’il a d e plus accompli  .C’est moi…accomplie! L’arcane représente là mon double quantique et il est possible que le meilleur de chaque arcane me soit alors transféré .Grâce à un protocole de  ré-information quantique, la nouvelle réalité « déteint » sur ma personne,  comme une teinture qui colore, et vient changer mes informations  de malheur, de tristesse, de doute, en informations de vitalité, de joie de vivre, de confiance.  Cela peut me permettre d’effectuer un véritable saut quantique, du genre où vous êtes malade et instantanément placé dans une conscience de guérison. Cette autre réalité vient ré-informer ma personne  en décuplant ses potentiels  …

 

 

                                      … Le mot « tarot » s’entend aussi ‘torah », et « rota » , la roue, et se compose de 22 arcanes majeurs correspondant aux 22 lettres de l’alphabet hébraïque, et 56 arcanes mineurs, correspondants à la terre, à l’eau, au feu, à l’air.

Les cartes du tarot sont aussi appelées lames ou arcanes, selon le terme de Paracelse. Un arcane se définit comme un e puissance symbolique, secrète et mystérieuses qui demande un processus initiatique. C’est comme un archétype, une force agissante qui parle directement à l’inconscient. Leur lecture se fait à différents niveaux: il s’agit d’aller derrière l’écorce, s’en nourrir, s’en laisser imprégner

 

L’arcane nous ouvre une dimension  profonde , nous attire au coeur d’une véritable initiation. Accéder à l’arcane nous transforme .Une opération alchimique a lieu:

 

 LE TAROT AGIT SELON UN MODE OPERATIF

Entrons donc au travers de ce miroir qui me reflète dans mes multiples facettes, au coeur de mes étapes de croissance, le chemin d’individuation dont parle Jung, ce chemin de la rencontre du troubadour et de sa Dame, la rencontre d’âme.

                                  

…Nous allons aborder chaque arcane, l’un après l’autre. Ils sont numérotés, sauf le mat et se placent dans une progression que je peux lire comme telle, bien que cette progression ne soit pas linéaire. Et je peux me situer en différents lieux dans ce tarot. En fait, le jeu entier représente le Je que Je Suis. Comme un kaléidoscope dans lequel il m’est donné de voir le monde dans son unité.

Mais notre vision est fragmentée, notre conscience ne s’ouvre souvent que sur une seule chaîne de télévision quand il en existe tant d’autres…Nous sommes ici conviés à un autre regard, plus intérieur, une vision unifiée de la réalité.

Tous les détails comptent. Les couleurs, la direction, les positions, tous les éléments rentrent en jeu et sont signifiants.

Parfois les figures débordent du cadre: la vérité ne peut pas toujours être contenue dans un cadre, l’enfermer serait la détruire.

                                              

        CHAPITRE II

 

LE MAT, dit aussi LE FOL ou encore

  LE FOU                              .                                                                      ת

 

                                                                                                                 

                                       ARCANE SANS NOMBRE

Le mot Mat vient de l’Arabe et signifie la mort. Plus exactement, il dérive du Persan « Shah Mat » et signifie « le Roi est mort »

 La mort est-elle le grand pèlerinage initiatique? Voyage vers le Lieu Saint?

Le Mat est un cueilleur d’étoiles; un guide alchimique. La part divine en moi. Un guide comme Anubis qui conduit l’âme des morts le long du fleuve sur une barque, vers la Chambre du Jugement.

Le Tarot  précise  les rites  de passage à effectuer ;notamment la mort initiatique pour renaître d’esprit.

Il marche -c’est le seul personnage du Tarot  en marche – dans la lumière, et nous conduit vers de nouveaux plans de conscience.

Il indique le chemin vers le Monde et toutes le spérations qui vont avoir lieu.

Dans le jardin d’Eden ou ADN, Adam et Eve sont revêtus de lumière, « aor ». Quand ils en sortiront il seront revêtus de peau, qui se dit aussi aor, mais qui s’écrit autrement …Tout au long de ma vie, je vais lâcher peau après peau, toute l’opacité qui me revêt et retrouver la lumière originelle.

Il faut entrer dans le Tarot comme en Soi, nous entrons dans nos profondeurs. Je suis le tarot; il me réfléchit, tous les éléments présents me représentent, comme un miroir. Il en est ainsi des rêves, des contes, des mythes? Je me pose alors la question:

« Je suis le Mat ». Que suis-je en train de faire? A quoi cet arcane me renvoie? Où en suis-je là, dans ma vie? Le sol sur lequel je marche est sacré, de par ses couleurs, bleu ciel et jaune solaire, intuitif, royal, indiquant que j’ai uni le ciel et la terre. Je suis de tous les temps et hors du temps, éphémère et éternel, et je marche, la tête levée vers  les étoiles.

                                                           

Que nous apprend le Mat?

Tout d’abord que cette démarche est celle du coeur.  mon chien me suit et me pousse sur le chemin. Le chien,  kelev en hébreu   כּלבnous parle du coeur, »lev »,לב et raconte le coeur offert, le coeur qui accueille, le coeur transpercé d’amour. Coeur mis à nu dans l’intime d e l’être.: je suis poussé, mu, agi par mon coeur. Cette voie est celle du coeur. Mon animalité, devenue bleue,  montre que tout en moi est unifié, j’ai intégré mon animalité.. La part animale , la part humaine, la part divine. Je porte dans ma besace, dans mon corps, un trésor, figuré par la couleur or, l’or des alchimistes, la pierre philosophale.

Au Moyen-Age le Mat était également appelé « le feu follet », animé par le feu intérieur divin.Follet aussi dans le sens où l’alchimiste était souvent considéré comme un fou qui cherche quelque chose d’impossible et tient d’improbables discours.

Au bout de son bâton était  représenté « une marotte » dont il ne subsiste que la forme d’un visage avec un châle. En langue des oiseaux, l’allusion est faite avec « la Mère Haute », la Mère Universelle, l’Âme du Monde.

                                             

       Il n’est d’autre chemin que l’Amour.                                    

Pour d’autres cet animal est un félin , » un fait l’Un », en langue des oiseaux.

Sur l’image ci-dessus, l’animal met à jour le pénis et les testicules du marcheur, et fait allusion aux rites de dévoilement des parties génitales.qui avaient lieu lors de certains rites initiatiques pour célébrer le mystère du dépouillement et d e la fécondité.

 

Le Mat suit sa bonne étoile, et peut être l’oiseau qui lui indique le chemin, l’oiseau que l’on retrouve à l’Etoile, et au Monde…

Il est celui qui est hors du temps, par qui tout commence et tout s’accomplit .Il est le zéro  le champ d e tous les possibles, « zérah » זרע,qui veut dire la semence en hébreu –  » et voilà que le semeur est sorti pour semer »…

Ce zéro, semence ensemençable, peut se trouver figuré par la petite sphère blanche en bas ,vers la gauche

Il est aussi le 22. Il est le premier et le dernier.

« Je suis l’alpha et l’oméga ».

En fait, le Mat peut se placer n’importe où dans le jeu. En vérité, il est présent et m’ accompagne à chaque étape de ma vie, de mon évolution. Tout au long d e ma route, il est là, m’accompagnant dès avant mon premier souffle jusqu’au dernier et au-delà. Il est comme mon double, mon jumeau quantique ou mon ange gardien, qui vit et se déplace dans un univers parallèle, dans l’autre réalité, mais avec qui je communique même si je n’en suis pas conscient. Lui n’a de cesse de murmurer à mon oreille et de parler à mon coeur; mais souvent, trop de brouhaha en moi ne me permettent pas d’entendre la douceur de son propos.

Je me souviens de ce texte qui chaque fois me bouleverse, un écrit –trouvé me semble t’il dans une église mexicaine?- dans lequel un homme exprime le désespoir de sa solitude, sa détresse.

« Où étais tu Dieu aux heures sombres de ma vie? »

Dieu désigne le sable. Des traces d e pas, qui accompagnent les siennes : les pas de Dieu auprès d e lui,  cheminant.

« Mais là, tiens, tu vois bien, j’étais tout seul, je ne vois qu’une seule trace de pas! »

Et Dieu de répondre:

« Là…je te portais dans mes bras. Ces traces que tu vois, sont celles de mes pas ».

 

Le Mat arrive de la gauche et son regard embrasse tout le jeu. Avec lui je chemine, d’ailleurs n’est-il pas le Chemin?

Quand tout est accompli, c’est lui qui me ramènera en conscience à l’infini d’où je viens et où je vais.

 

Que nous apprend le Mat?

Il me raconte  la beauté de là d’où je viens, rappelles -toi, susurre t’il à mon oreille, tu viens de l’Un et tu y retournes en conscience: c’est le mystère de l’Ascension.

La lettre hébraïque correspondante est le Tav, ת  le signe, le sceau divin, représenté initialement par une croix. Tav est la perfection, l’absolu. Le Dieu-homme.

Le voyageur… avec toi tout est possible; tu es dans le champ des possibles; tu es ce champ quantique dans lequel le temps et l’espace n’existent pas…

Chaque arcane correspond à une ou plusieurs huiles essentielles. Je vous les indique donc, avec pour vous la possibilité de travailler la thématique de l’arcane en lien avec l’huile essentielle que vous pourriez utiliser conjointement…

                                          

 

 

 

 

http://chantal-mione.org/produit/tarot2930avril-2017/

                                     

 

 

                                    *UA-96478254-1